Pourquoi l’encadrement du client est plus complexe que l’on pense ?

bg-inside

Pourquoi l’encadrement du client est plus complexe que l’on pense ?

Être entraîneur est, avant tout, l’expertise d’améliorer la santé et le physique des gens. Cependant, il y a un élément encore plus important que l’entraîneur doit maîtriser. Il doit savoir comment bien encadrer sa clientèle.

Sans cette aptitude, un entraineur aura toujours de la difficulté avec la rétention de ses clients, car la relation sera mal configurée. Dès l’évaluation, il est important d’établir les grandes règles de la relation entraîneur / client. Une évaluation de son client est majoritairement basée sur le déchiffrement des différentes composantes psychologiques.


En d’autres mots, l’évaluation sert à comprendre les caractéristiques psychologiques de son client, mais surtout à construire le premier pont vers une relation de confiance. Comme mentionné plus haut, elle sert à implanter les règles de la relation, mais aussi les attentes et les comportements que les deux devraient avoir l’un envers l’autre.

Cette partie de l’évaluation est souvent écartée, car l’entraîneur n’en a pas conscience. Je ne cacherai pas qu’elle est très importante pour le succès du client à moyen et long terme. Je suis à l’aise de mentionner aussi que, la plupart du temps, lorsqu’un client cesse d’utiliser les services d’un entraîneur, l’encadrement n’a probablement pas été optimisé dans l’évaluation, ni maintenu durant les services offerts.

Évidemment, la perte de la clientèle n’est pas à 100% la responsabilité de l’entraîneur, mais comprendre davantage la personne avec qui l’on travaille sera toujours gage de succès.


Une fois cette relation bien construite, d’autres éléments plus tangibles sont aussi importants dans l’art de bien encadrer son client.

Savoir encadrer son client inclus, par exemple, bien classer ses dossiers, bien prendre ses rendez-vous, bien gérer le client trouble… Peut importe comment notre service est impeccable, il y aura toujours certaines personnes de…mauvaise humeur…

L’encadrement du client peut inclure :

  1. Comment faire un suivi efficace, et ce, rencontre après rencontre.

  2. Comment garder son client motivé et persistant dans ses efforts.

  3. Comment travailler avec le client trouble sans nuire à votre réputation.

  4. Comment bien outiller son client.

  5. Comment concevoir un système de gestion de dossiers efficace.

  6. Comment bien vendre vos services.

  7. Comment choisir un logiciel de gestion et de comptabilité chez le travailleur autonome.

  8. Comment comprendre le non verbal de son client pour mieux communiquer avec lui.

  9. Comment livrer un message clair, net et précis. ( Très souvent négligé )


Encore une fois, savoir bien encadrer son client est sans aucun doute très important. Si vous encadrez mal vos clients, les problèmes suivants peuvent apparaître :

  1. Une perte rapide de la majorité de vos clients.

  2. Une difficulté avec la gestion logistique de vos clients.

  3. Moins de résultats et plus grande possibilité de déroutement du plan alimentaire du client.

  4. Moins de motivation.

  5. Une perte de temps à toujours tout réorganiser ou à se retrouver dans ses dossiers.

En résumé, sans cette organisation bien structurée, vous n’allez jamais pouvoir avoir une grande clientèle tout en travaillant efficacement.

Gardez en tête que le tout se maîtrise avec le temps! Au moins, vous aurez une première méthodologie de travail. Par la suite, vous trouverez votre propre méthodologie si vous n’en avez pas déjà une qui fonctionne bien !

Continuons avec les besoins et les comportements du client

Avant tout, le point le plus important est de comprendre les besoins de son client. Pour la plupart des personnes, les besoins sont très similaires. Cependant, puisque leur personnalité diffère, l’approche devra être individualisée afin de maximiser la réceptivité du client.

L’objectif est de les faire « évoluer » le plus efficacement possible en prenant en compte des éléments qui pourraient les ralentir. ( Ex. Mode de vie, manque de motivation, etc. )

En d’autres mots, certains besoins plus inconscients pourraient se présenter tels que :

  • Avoir un moment pour soi ( sans doute les seuls durant leur semaine )

  • Se sentir encadrer.

  • Avoir un défoulement physique et émotionnel.

  • Rechercher une vie sociale.

À quoi ressemble un préparateur physique sur le plateau

L’action d’entraîner une personne est un ART! La triste réalité est que beaucoup de personnes encadrent leur clientèle maladroitement. Il ne suffit pas seulement de compter des répétitions et de parler fort. Tout réside dans ce seul principe : ‘’Comment maximiser chaque seconde de l’entraînement.’’

Commençons par lister les objectifs de notre présence en salle avant de les décrire une par une.

  1. L’entraînement de la personne ( en privé ou lors d’une démonstration du programme )

  2. La prévention les blessures.

  3. Le maintiens de la Motivation du client

  4. Rendre l’expérience du client mémorable à chaque entraînement.


Premier point: Entraînement de la personne

  • Cette facette de l’entraîneur est la plus cliché. De façon populaire, on nous engage pour entraîner ou planifier des programmes d’entraînement.

  • Mais la vraie réalité, c’est qu’on nous engage quand le client manque de motivation et/ou la personne manque de ressources pour s’entraîner.


Deuxième point: Prévenir les blessures

  • Il est possible de se blesser avec une mauvaise technique ou par manque de concentration. Vous avez sans doute souvent vu des personnes « s’entraîner » et vous vous demandiez pourquoi ils n’étaient pas encore blessés!

  • Nous devons minimiser le risque de blessure lorsque nous encadrons quelqu’un. Il peut y avoir des blessures éventuellement, mais cela ne sera pas dû au manque d’inadvertance.

Dans notre niveau 2, nous enseignons comment planifier une réhabilitation selon différentes blessures. Cela vous permettra de garder vos clients si jamais ils se blessent!


Troisième point : Gardez son client motivé

  • VOILÀ sans doute l’élément le plus important. La raison pour laquelle on vous engage! Vous allez être capable d’avoir un haut taux de réussite avec vos clients et, par conséquent, on vous référera souvent.

( Oui, il faut aussi avoir une très bonne expertise aussi dans la programmation d’entraînement et dans l’alimentation, mais sans la capacité de guider vos clients, vous allez rester inconnus. Je l’ai vue à de très nombreuses reprises )

Quatrième point : Gardez l’expérience mémorable

  • Certains clients viendront ‘’découragés’’ de leur journée. Vous serez encore une fois, une des seules personnes qui les écoute, mais aussi, vous serez avec eux au seul moment de leur journée où ils peuvent ventiler. ( Cela est un portrait un peu cynique! Mais vous allez toujours avoir 1 ou 2 clients dans cette situation! )


  • Le but est de simplement créer une ‘’zone’’ où ils se sentiront bien et où ils sentent qu’ils réussissent.


  • Pour faire vivre un moment mémorable, vous devez découvrir la bonne approche selon les caractéristiques de votre client.


  • Une des meilleures façons de rendre l’expérience mémorable est de le faire gagner durant son entraînement…et plusieurs fois. Petite précision. N’oubliez pas que gagner facilement…n’est pas gratifiant. Donc, comment le faire sentir gagner ? En fixant les bons défis selon son niveau. Votre client doit gagner…une étape à la fois… du début à la fin. Il doit avoir des ‘’challenges’’ difficiles, mais réalisables.


Pour continuer, nous allons élaborer plus en détail votre présence sur le plateau, dans son ensemble.

Voici les points à suivre afin de maximiser l’entraînement de votre client :

  1. Soyez prêt avant que votre client arrive et ayez TOUJOURS un programme en main. ( Un entraînement non planifié sera toujours inférieur à un entraînement planifié )


  2. Votre programme sera utilisé aussi pour vos notes sur la performance de votre client et pour d’autres informations. ( Poids utilisés, modification du programme, douleur locale lors d’un exercice, etc. )


  3. Laissez votre client compter les répétitions. Cela l’aidera à se concentrer sur le mouvement. Vous pouvez néanmoins compter les 2-3 premières répétitions de la 1re série avec le tempo afin de lui enseigner la bonne vitesse d’exécution.


  4. Si une douleur persiste après plusieurs entraînements, changez le programme pour de la réhabilitation pour la prochaine fois.


  5. Trouvez la bonne approche pour garder la motivation de votre client. Tout le monde est différent à ce niveau!


  6. Si vous devez faire une rétroaction à votre client sur sa technique, je conseille de donner 1 modification à la fois. Les rétroactions doivent être faites durant les pauses idéalement.


  7. Certains clients auront besoin de décompresser durant les pauses entre les exercices. À vous de juger si cette ‘’ventilation’’ de stress est plus importante que le fait de rester concentrer dans l’entraînement. Certains ont besoin d’un lien social plus développé avec leur entraîneur. ( la performance à tendance à diminuer lorsque le client parle de tout et de rien durant ses pauses. )

En résumé, encadrer son client n’est pas quelque chose de compliqué. Il demande à l’entraîneur de devoir être plus conscient sur plusieurs petits aspects qui peuvent paraître anodins. Le tout s’apprend avec le temps et cela devient très naturel.

J’ai discuté ci-haut de quelques points tirés de la formation 6 du niveau 1, soit notre cours nommé : L’encadrement du client.

D’autres éléments sont aussi importants à prendre en compte. Par exemple, les différents types de clients selon leur niveau de motricité et de motivation.


Quelqu’un qui a des problèmes de coordination devra être encadré différemment que quelqu’un qui a une motricité hors pair. Aussi, une personne motivée doit être encadrée différemment qu’une personne en manque de motivation.
Nous avons discuté beaucoup sur comment encadrer une personne en présentiel, mais comment encadrer un client hors gym pour maximiser sa motivation?


Ne faites pas l’erreur de laisser votre client sans encadrement lorsque vous ne le voyez pas. Préparez vos forfaits en conséquence, car vous allez devoir mettre du temps en ligne/par téléphone aussi. Cela assurera leurs résultats, mais aussi votre revenu. Il est facile pour un client de retomber dans ses anciennes habitudes et de ne pas vous rappeler.


L’art de savoir bien encadrer son client est probablement le plus important à maîtriser parmi toutes les notions qu’un préparateur physique doit appliquer.

J’aimerais souligner qu’un entraîneur pourrait avoir un plus grand succès entrepreneurial seulement en maîtrisant cet élément versus un entraîneur qui est plus éduqué en préparation physique, mais qui ne maîtrise pas l’encadrement du client.

Partager cette publication